Tout savoir sur les Etablissements d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD)

Mazette est un service gratuit pour choisir les maisons de retraite médicalisées qui pourront vous accueillir. Nous vous accompagnons jusqu'à votre entrée dans un établissement et pour l'obtention d'aides financières.

💰 Votre chambre dans un EHPAD à partir de 140 € par mois avant aides

59682 avis pour vous guider : la note moyenne est de 3.8 sur 5

Le Haut de Tichemont
EHPAD

Colisée Le Haut de Tichemont

Giraumont

4.5 - 8 avis

à partir de 2 075 € / mois
Personnaliser mon tarif
Les Rives d'Or
EHPAD

Colisée Les Rives d'Or

Lorette

4.8 - 12 avis

à partir de 2 074 € / mois
Personnaliser mon tarif
Résidence du Lavézon
EHPAD

Colisée Résidence du Lavézon

Viviers

4.9 - 68 avis

à partir de 2 507 € / mois
Personnaliser mon tarif
Les Terrasses du Ventoux
EHPAD

Colisée Les Terrasses du Ventoux

Le Pontet

4.4 - 28 avis

à partir de 2 397 € / mois
Personnaliser mon tarif
Les Soleiades
EHPAD

Colisée Les Soleiades

Nîmes

4.3 - 15 avis

à partir de 2 123 € / mois
Personnaliser mon tarif
Les Oliviers
EHPAD

Colisée Les Oliviers

Nîmes

3.7 - 53 avis

à partir de 2 282 € / mois
Personnaliser mon tarif
Les Jardins de Génissieux
EHPAD

Colisée Les Jardins de Génissieux

Génissieux

4 - 28 avis

à partir de 2 629 € / mois
Personnaliser mon tarif
Les Châteaux de Provence
EHPAD

Colisée Les Châteaux de Provence

Châteauneuf-de-Gadagne

4.5 - 29 avis

à partir de 2 446 € / mois
Personnaliser mon tarif
Les Capitelles
EHPAD

Colisée Les Capitelles

Bernis

3.8 - 72 avis

à partir de 2 216 € / mois
Personnaliser mon tarif
La Maison des Trois Becs
EHPAD

Colisée La Maison des Trois Becs

Saillans

5 - 9 avis

à partir de 2 494 € / mois
Personnaliser mon tarif
La Maison des Buis
EHPAD

Colisée La Maison des Buis

Grane

4.9 - 8 avis

à partir de 2 496 € / mois
Personnaliser mon tarif
La Maison Tournonaise
EHPAD

Colisée La Maison Tournonaise

Tournon-sur-Rhône

3.7 - 17 avis

à partir de 2 466 € / mois
Personnaliser mon tarif
Belles Fontaines
EHPAD

Colisée Belles Fontaines

Oraison

4.4 - 17 avis

à partir de 2 154 € / mois
Personnaliser mon tarif
Les Charmettes
EHPAD

Colisée Les Charmettes

Torcy

3.5 - 21 avis

à partir de 2 767 € / mois
Personnaliser mon tarif

Comment fonctionne le service Mazette ?

1

Je sélectionne des maisons de retraite

Nous listons toutes les maisons de retraite disponibles en France (EHPAD, USLD, résidences services senior, résidences autonomie, etc.).

Vous parcourez, filtrez ces établissements selon vos critères. Puis vous faits une sélection des établissements qui pourraient vous intéresser.

Vous personnalisez les informations que nous affichons. Par exemple l'estimation précise de votre reste à charge ou bien n'afficher que les établissements pouvant accueillir des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer.

2

Je remplis mon dossier

Nous vous posons des questions afin de préciser votre demande et personnaliser les informations que nous affichons. A ce stade une première simulation et une première version de votre dossier vous est proposé.

Nous générons un dossier qui sera communiqué à toutes les maisons de retraite qui vous intéressent.

Ce service est entièrement gratuit et ces éléments sont votre propriété. Vous pouvez télécharger votre dossier sous format numérique pour l'utiliser directement ou sur d'autres plateformes.

3

Un expert m'accompagne jusqu'à l'admission

Nous échangeons avec vous pour valider votre dossier et notre compréhension de votre besoin.

Nous déposons votre dossier auprès de tous les établissements que vous avez sélectionné.

Nous vous accompagnons tout au long du processus d'admission au sein d'un établissement : prise de rendez-vous, visite(s), finalisation du dossier d'admission, signature des contrats.

Nous rassemblons 59682 avis sur les 7410

Nous réunissons tous les avis sur les ehpad que nous pouvons rencontrer sur internet. Nous retraitons leur forme afin de les mettre à votre disposition de manière exhaustive et homogène. Vous êtes certain de savoir tout ce qui est dit sur un établissement et le plus simplement possible.

Je soutiens les avis Google des internautes: Patricia Blanchard, Thierry moreau, Valérie L. et Fred F. après avoir vécu à peu près le même enfer qu'eux avec cet Ehpad !
Nous avions accepté (forcé) leur proposition de place car maman avait passé 1mois et demi aux urgences ses soins étaient finis la clinique de Rillieux pressait de se séparer d'elle et c'était le seul Ehpad à nous répondre.
Dès son arrivée avec cadeau dans sa chambre une boite de pains d’épices à la confiture (elle est diabétique) boite périmée depuis 1an, ça s'est mal passé !
 
- Plusieurs fois des soignants lui ont hurlé dessus la nuit quand elle appelait trempée d'urine son tuyau de stomie étant arraché: » Vous faites exprès de l'arracher ! On ne reviendra plus!! »
 
- Réseau épouvantable à l'intérieur de l'Ehpad une fois les portes passées: 9fois sur 10 je n'arrivais pas à la joindre sur son mobile, aucune sonnerie! Le très jeune Assistant de direction m'avait répondu: »On va lui installer un poste fixe dans sa chambre. Ça fait partie de la prestation de la chambre, c'est un oubli de notre part » MAIS ça n'a jamais été fait !!!!
 
- Des soignants avaient pris à maman son appareil lecteur de glycémie dont elle avait l'habitude de se servir depuis 10ans (qu'on lui avait laissé à la clinique de Rillieux et à la Majonale à Meyzieu) qu'elle avait fini par leur reprendre sur une table. Des soignants lui ont fait LA FOUILLE AU CORPS pour lui reprendre son lecteur ! Maman a été traumatisée !!
 
- Restauration INFECTE ! On pouvait compter les quelque rares bons repaS.
Souvent elle me disait elle et ses voisines avoir tout laissé dans les assiettes ! Du foie, des lentilles, du riz pas cuit, etc....
 
- Obligé d'envoyer la Police dans l'Ehpad après une histoire hallucinante où 2 personnes hautes placées affirmaient ne jamais avoir eu à l'accueil ses cartes (vitale et mutuelle) que j'avais déposé moi-même. Maman était furieuse voulait que j'appelle la Police pour déposer plainte pour vol de papiers personnelS.
Après plusieurs appels je joins l'agent d'accueil SAMIA qui a confirmé avoir bien eu ses carte, fait des photocopies et les avoir mis dans le casier du bureau des infirmiers =
AUCUNE communication entre les services dans cet Ehpad !
>> Aucune excuse de leur part alors qu'on me disait que j'avais menti en affirmant avoir déposé ces cartes et qu'on m'avait même raccroché au nez !
 
- Vexé par mon avis négatif Google posté dénonçant tout ça, on m'annonce que puisqu'elle et moi ne sommes pas contents qu'elle part tout de suite de l'Ehpad (une invalide de 85ans qui ne marchait plus) !
J'appelle la clinique de Rillieux: refus d'envoyer une ambulance et la reprendre, mon avocat injoignable... Ne conduisant pas je faisais comment pour l'emmener en fauteuil roulant en hiver la nuit tombant ? Dans le bureau face aux policiers ils ont menti comme quoi « j'aurais mal compris les propos « !!!!!!
+ tenté de nous mettre des torts sur le dos que le contrat n'était pas signé alors qu'il avait fallu 10jours pour qu'ils envoient leur mail de demande de pièces à la suite « d'une erreur »!!!! INCOMPÉTENCE !
 
- Vols dans les chambres: le vendredi j'apporte à maman plusieurs magazines que je voulais récupérer après lecture. J'y retourne le lundi, les magazines avaient été volés par du personnel.
 
- Après 3 semaines d'enfer où son état mental s'était fortement dégradé (la psychologue de Paul Eluard que j'ai eu au téléphone est témoin, maman lui a confié: « Je pleure tous les soirs, je me sens très mal dans cet Ehpad !») je me suis démené pour lui trouver une place ailleurs en soins palliatif dans un Ehpad TRÈS CHER où ça se passait BIEN depuiS.
 
- Le jour de son transfert encore l'enfer ! J'ai dû appeler l'accueil: depuis 1H sa couche était pleine de caca, personne ne venait après qu'elle ait sonné
+ il a fallu que j'insiste pour que Paul Eluard accepte de joindre pour le suivi les médicaments de maman et quelques boites de matériel urinaire. J'avais comme réponse ignoble: «Ah en plus on doit donner à l'autre Ehpad NOTRE matériel ?!» alors qu'ils n'ont aucun autre patient avec des soins urinaire de stomie !!
 
- Quelques-uns de leur soignants comme Tony sont très pro, Samia est très gentille , l'animatrice est super mais 2 personnes haut placée bureau vers l'accueil sont ODIEUSES et inhumaines nous considérant comme des merdes alors qu'on allait leur donner 4 000€ par mois !!!
En aucun cas je n'acceptais que maman qui a beaucoup de caractère et de volonté reste des mois et des mois dans cet enfer !
+ Leur fameux contrat Ehpad n'a été signé qu'au bout de 3 semaines (maman déjà partie dans l'autre Ehpad) !
 
Je vous déconseille FORTEMENT l'Ehpad Paul Eluard ! Maman a été très abimée psychologiquement par cet Ehpad géré par des INCOMPÉTENTS!
Maman est morte dans l'Ehpad suivant une semaine après son départ de Paul Eluard !
J'ignore si ce sont les conséquences de son traumatisme là-baS. Jamais nous n'oublierons l'enfer vécu dedans !

Bonsoir
Toujours décidé à ne rien lâcher pour ce qui s est passé
et trouver le ou les responsables ou incompétents.
Voilà notre maman réintégré une unité de personnes autonomes après avoir passé plus de quinze jours avec des personnes atteintent de troubles .Elle ne s est jamais plaint .
Un personnel au top. Nous comptons sur L ARS pour illuminer cette affaire nous ne mettons pas en cause le Gaycastel mais une incompétence qu il faudra rectifier et des excuses .

EHPAD joliment restaurée mais surtout personnel souriant, a l écoute, proche des patients que ce soit les auxiliaires de vie..les aides soignantes..le personnel infirmier.. psychologue.. animatrice sans oublier Mme Combes qui toujours avec gentillesse et disponibilité aide à gérer les papiers administratifs

Bonjour

Merci beaucoup a Mme Gemar la Directrice que je travaille dans cet Établissement sur des horaires très bien d'ailleurs, merci beaucoup aussi a vous d'avoir accepté de prendre ma fille.
Personnel très bien, gouvernante qui encadre bien le personnel.
On se sent vraiment bien dans cet Établissement, c'est Familial.
En espérant de trouver ici ma place ainsi que ma fille pour toujours car nous sommes vraiment épanouies et faisons de notre mieux dans notre réussite pour pouvoir décrocher une place fixe en espérant pour le début d'année.
Les résidents sont très gentils aussi j'aime beaucoup leur apporter mon savoir-faire et ma bonne humeuR.
Bravo pour cet Établissement rien que du POSITIF.

Cet établissement est bien pour des personnes encore valides et indépendantes. Par contre mes 2 soeurs et moi même avons constaté que lorsque la santé de notre maman s'est dégradée au fil des semaines, les prestations et soins ne répondaient pas à nos attentes malgré nos multiples interventions.

La question de la prise en charge des personnes âgées est un sujet d'actualité qui a considérablement évolué sur les dernières décennies. De nombreux paramètres ont en effet changé l'espace d'un demi-siècle, qu'il s'agisse de l'âge de la retraite, de la place des seniors dans la société ou le schéma familial, et de leur proportion en France, ou en Europe. L'espérance de vie moyenne ayant été repoussée, on constate en effet un vieillissement moyen de la population, dans le sens où de plus en plus de personnes vivent plus longtemps. Et bien entendu, statistiquement, même si une part conséquente vieillit en bonne santé, une grande partie subit les nombreux désagréments de la vieillesse, et la perte de dépendance en est une. Or, de nos jours, les anciens ne vivent plus nécessairement avec leurs enfants dans la même maison, et un retraité septuagénaire peut se retrouver seul à son domicile. L'isolement des personnes âgées est d'ailleurs un point très précis qui pose problème. Plus que jamais à réfléchir en milieu rural, où de nombreux déserts médicaux compliquent le suivi de santé et les soins réguliers pour les seniors ne pouvant plus se déplacer en toute autonomie jusqu'à la grande ville la plus proche. Ainsi, bien souvent, la réponse à toutes ces questions se résume en un terme : EHPAD. Mais que veut dire précisément ce sigle ? Quel est le rôle de ce type d'établissement ?

Un EHPAD est plus qu'une maison de retraite médicalisée

Pour utiliser une appellation plus connue, un EHPAD est donc plus ou moins une maison de retraite médicalisée. Ce dernier mot étant essentiel, puisque toute la nuance va reposer sur cette prise en charge médicale et le suivi des soins de santé des seniors intégrant une résidence. Un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes veut donc bien dire ce qu'il veut dire et met l'accent sur plusieurs choses : la perte d'autonomie, un âge avancé, un besoin en matière de logement. Tous ces points et les besoins liés étant différents selon les résidents, évidemment. Les prestations proposées au sein d'un EHPAD seront donc multiples, même si tout repose sur un socle commun, regroupant cinq grandes catégories de services à la personne. En plus du suivi médical, tout établissement est en effet tenu de fournir à chaque résident un accueil hôtelier quotidien, un service restauration en pension complète, une gestion du linge, une prise en charge administrative complète et un programme d'animation régulier pour le maintien de la vie sociale notamment. Néanmoins, la qualité des prestations pourra varier du tout au tout, selon le projet d'établissement, la compétence et la motivation des intervenants, le budget de la résidence, souvent lié au tarif mensuel payé par les seniors.

Un établissement pour les personnes âgées dépendante de plus de soixante ans

Un EHPAD, ou maison de retraite médicalisée, est donc avant tout un lieu d'hébergement pour des personnes de plus de soixante ans, ne pouvant se maintenir seules à domicile. Un manque d'autonomie dans les gestes de tous les jours ou les déplacements et une dépendance par rapport aux soins quotidiens étant également deux conditions sine qua non pour devenir résident d'un établissement de ce type. Mais ce constat ne repose pas sur un ressenti simple. Pour évaluer ce besoin, un barème appelé GIR (groupe iso-ressources) indique le degré de dépendance d'une personne âgée. Le chiffre part de 6 et peut aller jusqu'à 1, qui est le plus fort et indique donc un besoin vital de prise en charge dans la vie de tous les jours. Plusieurs choses découleront de ce barème, qui aidera la personne âgée à trouver un EHPAD qui lui correspond et obtenir une allocation lui permettant de couvrir les frais d'hébergement dans un établissement spécialisé. Le tarif mensuel moyen pour une personne seule en résidence médicalisée en France tourne aux alentours de 2000 €. Toutefois ce prix sera variable selon que l'EHPAD est une structure privée à but commercial, ou publique à vocation non lucrative. Il est donc important de bien se renseigner au préalable avant de songer à quitter son domicile.

Un lieu d'hébergement pour maintenir une vie sociale

Le confort global, les prestations annexes offertes, la qualité de la nourriture, la diversité des animations, la présence du personnel... tous ces éléments seront donc modulables et changeront du tout au tout selon les EHPAD. Pour autant, le choix ne sera pas toujours très large pour des personnes âgées souhaitant intégrer une résidence médicalisée, dans leur budget, et dans les environs de leur lieu de vie. En effet, quitter sa maison, définitivement, n'est pas un moment facile, et pour beaucoup, ce déménagement se fera dans un environnement proche, afin de garder certains repères. Rester près de sa famille et de ses connaissances jouera également un rôle essentiel dans le maintien d'une interaction sociale régulière, même si les échanges avec les autres résidents, stimulés par le personnel d'animation de l'établissement seront également là pour cela. Le plus important pour une personne âgée en EHPAD étant de se sentir en sécurité, et considérée, il va sans dire qu'au delà des prestations fournies, la dimension humaine est essentielle.

Un nombre de places en EHPAD insuffisant à l'échelle de la population en France

En France, près d'une personne sur dix a passé les soixante-quinze ans aujourd'hui. Ce qui représente plus de six millions de retraités en besoin éventuel d'une place en EHPAD. Mais heureusement, tous les septuagénaires ne sont pas en perte d'autonomie et ne nécessitent pas d'être pris en charge au sein d'un établissement médicalisé. Les quelques huit-mille structures existantes ne sauraient être suffisantes le cas échéant. Avec l'évolution de la population et l'arrivée en masse du public senior, la question de l'hébergement est donc cruciale, et doit donc être vue à grande échelle, en voyant également le maintien à domicile comme une solution, si tant est que les moyens sont mis pour avoir suffisamment de personnel médical capable d'intervenir. Dans tous les cas, il convient de chercher les informations au bon endroit et en amont, avant de prendre une décision pour le placement d'un proche.